TS 8/58

CLA-Mannequin de simulation médicale pour intubation de nouveau-nés

Avec la collaboration de M. le Professeur Dr Ch. Fusc, nous avons développé un mannequin de nouveau-né grandeur nature, en matières plastiques, pour permettre une simulation d'intubation oro- et naso-trachéale. Ce faisant, outre à la conception d’une mâchoire inférieure mobile, nous avons accordé une importance toute particulière, à la reproduction à l'image de la nature des cavités nasales, buccale et pharyngale avec représentation du tube digestif, de l'épiglotte, de la trachée et de la glotte (cordes vocales). Pour l'intubation naso-trachéale, il faut tout d'abord pousser le tube de la main droite dans l'une des fosses nasales, puis le long du méat nasal inférieur et de la paroi postérieure du pharynx, jusqu'à ce que la marque de 7 cm soit visible, de sorte que la pointe du tube se trouve juste en amont de l'épiglotte. Sans exercer de pression sur la mâchoire supérieure, on soulève ensuite avec le laryngoscope dans la main gauche la base de langue en exerçant une légère traction vers l'avant (à discrétion avec ou sans chargement de l'épiglotte) jusqu'à ce que l'entrée de la trachée soit visible avec les cordes vocales (glotte). Avec la pince de Magill tenue dans la main droite, on saisit alors la pointe du tube et on le pousse sur environ 1,5 cm via la glotte dans la trachée. Ensuite, il est recommandé de s'assurer avec la main gauche que le tube ne dévie pas accidentellement; pour ce faire, il faut saisir le tube à l'entrée du nez entre le pouce et l'index et maintenir la tempe gauche et le front du nouveau-né avec la paume de la main. Le tube peut ensuite être fixé comme d'ordinaire (avec un sparadrap, par exemple). Pour l'intubation oro-trachéale, le tube peut, conformément à la représentation de la trachée, être introduit directement dans la trachée à travers la cavité buccale.

Caractéristiques

- Poids: 15,2 kg

- Longueur: 42 cm

- Largeur: 71 cm

- Hauteur: 25 cm

Pièce de rechangeDemande de prix